Ce livre sera un compagnon idéal pendant vos vacances, sur votre ligne de métro et même chez vous confortablement installé. Je suis sûre qu’avec ce livre, je n’aurais pas de réclamation. Pas le souci de ces fameuses 50 pages à dépasser. C’est un livre bien écrit, au style vif et contemporain, construit autour de courts chapitres.

Il n’y a pas un mais plusieurs héros dans ce livre. Vous reconnaitrez surêment l’acteur qui cache son homosexualité, vous n’oublierez pas ce jeune couple en fuite vers le rêve américain, ni Esperenza la mexicaine et vous vous rappelerez si vous avez été à Venice beach de Old Joe le clochard

Une réponse à « L.A. story de James Frey »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :