California girls de Simon Liberati

 

Un livre qui nous conte 36 heures au sein de la tribu de Charles Manson. Pas n’importe quelles heures, celles qui vont les faire entrer dans la mémoire collective, celles qui marquent l’un des faits divers les plus effroyables de l’Amérique : l’assassinat de Sharon Tate, actrice et femme de Roman Polanski, enceinte de huit mois et ses amis.

Simon Liberati ne nous épargne aucun détail, même les plus sordides, tout est décrit avec réalisme comme si on y était. J’ai souvent stoppé ma lecture pour respirer un grand coup.
Un livre choc, que je recommande même si je n’ai pas forcément aimé être à la place d’un voyeur.

337 pages. Grasset

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :