Le traître de Marco Bellocchio

 

 

 

Marco Bellocchio réalise un très grand film, il faut rappeler que le mec a près de 80 ans, et quand je vois la médiocrité de la plupart des réalisateurs français, et bien voici une leçon de cinéma ! C’est formidablement réalisé et si bien reconstitué, que l’on se croirait devant un documentaire.  Il y a des idées, du mouvement, de la minutie et de l’intelligence, une interprétation impeccable de Pierfrancesco Favino, les scènes de procès sont formidablement interprétées par tous les acteurs et la mise en scène est jubilatoire.

On assiste pendant 2 h30 à la démystification de la Cosa Nostra, car Marco Bellocchio a l’intelligence, de nous présenter des mafieux tels qu’ils sont :  grotesques et misérables. On est bien loin du cinéma qui les rend glamours, et à aucune minute du film, nous ne souhaitons être comme eux. Dans Gomorra, Saviano avait déjà évoqué le fait que les mafieux italiens étaient des gens bien ordinaires et qu’ils s’inspiraient des mafieux des films.

Film passionnant et ambitieux par son sujet, magistralement interprété et une mise en scène ciselée.

A voir absolument pour les cinéphiles, c’est formidable ! Pas d’effets spéciaux et pour autant c’est du grand spectacle. Le petit + : la musique du film.