Helena de Jérémy Fel

 

Ne pas se fier à la couverture et au titre qui sont à mon goût bien mal choisis, en revanche le bandeau dit vrai, il s’agit bien là d’un page turner très efficace. Alors ce n’est pas de la grande littéraire mais on s’en fout. « Helena » est un livre hyper addictif, qui oscille entre le thriller psychologique et le conte sanglant, doté d’une écriture rythmée et très cinématographique, construit autour de personnages forts et d’un thème puissant : jusqu’où une mère peut aller pour protéger ses enfants ?

Roman habile par sa construction, profond par la psychologie de ces 4 personnages, original et rare par le point de vue non manichéen de l’auteur, qui sans trop en dévoiler, évite l’adage : le bien versus le mal, ici le bourreau peut être victime et la victime devenir bourreau…

Un page turner effréné par son rythme et les thèmes abordés, à l’ambiance angoissante à souhait et rudement bien menée, que je vous recommande pour VOS longs week end pluvieux. Attention aux coeurs sensibles !

Rivage poche. 728 pages