J’accuse de Roman Polanski

La réussite de ce film est de faire d’un sujet historique complexe, un thriller rigoureux et efficace. Polanski est un réalisateur qui a toujours eu de l’audace et qui ne choisit jamais la facilité, là où certains auraient conté cette histoire sous forme de fresque romanesque, lui a privilégié une mise en scène austère, sans fioritures, où il enferme avec talent, les spectateurs dans l’atmosphère rance, des bureaux de la grande Muette, on y sent la poussière, on manque d’air et de lumière, on est engoncé tel le Colonel Picard dans les méandres de cette société militaire qui pue la corruption.

Le casting est irrésistible avec une flopée d’acteurs brillants, aux physiques et voix appropriés à cette époque, avec un Louis Garrel méconnaissable et un Jean Dujardin étonnant, étonnant de justesse, il est impassible…comme doit l’être un bon petit soldat.

Pour finir, c’est un film passionnant car il met en lumière ce scandale français. Ce scandale qui annonce ce que va devenir la France quelques années plus tard, et Polanski avec subtilité, par petites touches, par le biais de mots, fait poindre la haine des juifs et on pressent ce que va devenir, lors de la deuxième guerre mondiale, la plupart du peuple français, de ses dirigeants et de son armée :  des collaborateurs.

Un grand film, A voir pour son sujet nécessaire et toujours d’actualité, pour son atmosphère si singulière, sa mise en scène audacieuse, pour les acteurs tous formidables ! pour Jean Dujardin qui mériterait une nomination aux César, (le film en entier par ailleurs), même si je crois, hélas, que cela est fort compromis.