histoires de la nuit de Laurent mauvignier

Lu en deux jours : un roman efficace !

L’ intrigue est simple : un anniversaire qui ne va pas se passer comme prévu, une histoire qui se déroule sur 24 heures, sur 600 pages, c’est dire que le rythme est lent et pourtant on est happé par ce thriller rural, ce huis clos sous haute tension, au milieu de nulle part. Le style de l’auteur est le tour de force de ce récit, fait de phrases interminables et néanmoins précises, chaque mot est pensé, chaque mot nous dévoile, ce qui se passe dans la tête des protagonistes, toutes leurs émotions, actions, tous leurs gestes et sentiments sont disséqués dans des monologues intérieurs qui se croisent les uns aux autres ; C’est une vraie réussite littéraire, qui est à l’inverse de ce qui se fait beaucoup aujourd’hui, des livres écrits comme des séries, ici l’auteur mesure le temps et le décompose avec prouesse.

Lecture parfaite pour les longues soirées d’hiver même si je trouve que le roman aurait pu être un peu plus court et petite réserve sur la fin, qui est, comme dans beaucoup de thrillers psychologiques, pas à la hauteur de son récit.

Roman hautement recommandé sauf si vous êtes addict aux phrases courtes et chocs !

Les éditions de minuit. 634 pages