ROMY à la cinémathèque

La sublime Romy, Romy La sublime, aurait mérité une scénographie moderne et lumineuse comme elle. J’ai trouvé l’expo triste, avec un éclairage épouvantable et une mise en scène qui sent la naphtaline, malgré tout, j’ai trouvé quelques trésors…

La Cinémathèque de Paris jusqu’au 31 juillet 2022. 12 euros

Tag(s) associé(s):